Newsletter

Visite du PM Tomégah-Dogbé au Port de pêche et des ouvrages du Projet WACA

Visite du PM Tomégah-Dogbé au Port de pêche et des ouvrages du Projet WACA
Publié le : 16/04/2021 commentaire(s) (0)

Pour permettre d’améliorer le cadre et les conditions de vie et de travail des différents acteurs de la pêche maritime, le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé a procédé, vendredi dernier, à l’inauguration du marché aux poissons du nouveau Port de pêche de Lomé. Etaient présents à cet événement, des membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers, de diverses personnalités, ainsi que des populations bénéficiaires. Elle a fait un don de 1 650 gilets de sauvetage aux femmes mareyeuses. Cette cérémonie a été couplée avec des visites d’ouvrages de protection côtière à Agbavi et Gbodjomé, dans les Lacs.            

Le nouveau port de pêche de Lomé, une infrastructure stratégique pour le secteur de la pêche emploie près de 22 000 personnes, dont plus de 55% de femmes.
Les ouvrages sont constitués d’un marché moderne, de cinq magasins d’entreposage des engins de pêche, de quatre-vingts (80) boxes de mareyeuses, de vestiaires, des sanitaires et d’une infirmerie, de boutiques de vente d’articles de pêche, d’ateliers de réparation des moteurs hors-bord, en bref, un ensemble d’infrastructures devant permettre aux usagers de travailler dans un environnement adéquat.            

Ce projet a été possible grâce à la coopération japonaise, à travers le fonds de contrepartie hors projet KR pour un montant de 901 377 895 FCFA. 
Ce marché comporte aussi un bassin pouvant accueillir 300 à 400 pirogues, des aires pour le halage et la réparation des pirogues, une criée moderne de fabrique de glace, des chambres froides et un bloc administratif.            

Pour le ministre de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, M. Kokou Edem Tengué, le secteur de la pêche emploie plus de 22 000 acteurs et fournit annuellement environ 25 000 tonnes de poissons, tout en contribuant à 4,5% du PIB primaire. La pêche et l’aquaculture contribuent à la sécurité alimentaire, essentiellement, à travers la fourniture de protéines halieutiques hautement nutritives.
           

« Vous conviendrez avec moi que le secteur de la pêche est un grand pourvoyeur d’emplois, participant ainsi à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Cette importance sociale et économique justifie l’attention particulière que lui accordent le chef de l’Etat et le gouvernement dans les politiques, stratégies, programmes et projets du pays », a-t-il expliqué.
« Avec ces infrastructures, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour vous. Vos poissons issus de ce port pourront être vendus sur les marchés extérieurs, étant donné qu’ils seront désormais débarqués et traités dans un environnement adéquat répondant aux normes sanitaires internationales », a-t-il dit à l’endroit des pêcheurs et commerçants de poissons.

Les bénéficiaires ont témoigné leur gratitude aux autorités togolaises à travers le porte-parole des femmes mareyeuses, Kokoè d’Almeida, « Nous remercions le Président de la République pour la construction de ce port de pêche moderne ».
La Cheffe du Gouvernement a invité les acteurs à prendre soin des infrastructures et en faire bon usage.            

Au-delà, les acteurs ont été également invités à poursuivre la lutte contre la Covid-19, et à cultiver un climat de paix, gage d’un développement durable.
 

Visite du Premier ministre à Gbodjomé et à Agbavi
           

Après la remise, le Premier Ministre a visité les localités d’Agbavi et de Gbodjomé, dans les Lacs, où elle a échanér avec les populations de ces milieux par rapport à l’avancée de la mer. Elle les a rassurées du démarrage très prochainement des ouvrages de protection de la côte dans le cadre du Projet WACA.
           

Accompagnée du Ministre de l’Economie maritime, de la pêche et de la protection côtière, la Cheffe du Gouvernement a constaté le phénomène grandissant de l’érosion côtière sur le terrain.
           

« Mme le Premier Ministre a constaté le phénomène de l’érosion côtière, sa violence avec les témoignages des riverains. Elle a remercié les populations pour leur patience, et rassuré que le gouvernement travaille d’arrache-pied pour trouver une solution très bientôt »,
 a expliqué M. Tengué.
           

La cheffe du gouvernement, sur sa page Facebook, remercie la JICA pour son accompagnement et félicite les mareyeuses, les pêcheurs, les conservatrices de poissons ainsi que toutes les populations qui vivent de l’activité de la pêche pour leur dynamisme, et leur contribution dans la mise en œuvre des ambitions de notre feuille de route notamment en son axe 2 : dynamiser l’économie en s’appuyant sur ses forces.
 

Carole AGHEY

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message