Newsletter

Togo : Promotion de l’emploi des jeunes / Plus de 73.000 emplois durables créés entre 2013 et 2018

Togo : Promotion de l’emploi des jeunes / Plus de 73.000 emplois durables créés entre 2013 et 2018
Publié le : 23/07/2020 commentaire(s) (0)

Tous les acteurs sont unanimes sur le fait que le marché de l’emploi est plus en plus étroit et le nombre des jeunes en quête d’emplois augmente d’année en année. En 2011, une étude révèle que 69,7% des jeunes sans emploi vivent en milieu urbain et 81% en milieu rural. Une situation qui a fait prendre conscience aux plus hautes autorités du pays en mettant en place différents mécanismes ayant permis d’endiguer le mal. Ces mécanismes payants qui ciblent les jeunes, ont permis de créer des emplois durables. Malheureusement, la pandémie de la maladie à coronavirus compromet les excellents résultats enregistrés            

En effet ; pour répondre aux besoins des jeunes en quête d’emplois, différents projets, programmes et mécanismes en rapport avec la promotion de l’employabilité, de l’auto-emploi et de l’aide à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et de l’appui aux initiatives économiques des jeunes soutenus par des initiatives privées ont été déployés. Ainsi sur une période allant de 2013 à 2018, au moins 73.000 emplois durables et 150.000 emplois temporaires ont été créés apportant des réponses aux problèmes de chômage auxquels est confrontée la jeunesse.
           

Entre autres mécanisme mis en place, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) qui porte plusieurs projets/programmes à l’endroit des jeunes et de la population à la base, le Fonds national de finance inclusive (FNFI), le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (Faiej), le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (Paeij-SP), etc. On note également la mise en œuvre du Programme de volontariat national (Provonat) qui est un outil qui a contribué à réduire le taux de chômage au Togo. Depuis 2011, plus de 27.000 volontaires ont été mobilisés et près de 40% ont trouvé un emploi pérenne.
 

L’employabilité des jeunes, une priorité du gouvernement
           

Les résultats satisfaisant de l’engagement du gouvernement pour l’employabilité des jeunes a été fait au bout des sacrifices budgétaires. En effet, le gouvernement a consenti à l’augmentation du portefeuille budgétaire consacré à la mise en œuvre des plans établis. En cinq (05) ans, les dépenses ont été multipliées par trois (03). Elles étaient estimées à 05 milliards de francs CFA en moyenne de 2013 à 2014 et sont passées à 15 milliards de francs CFA en 2018.
           

Les efforts consentis ont permis d’avoir un impact positif et déterminant sur l’avenir professionnel de la jeunesse togolaise telle que l’amélioration de leurs conditions de vie et celles des populations ;  l’autonomisation des communautés à la base, etc. Eu égard aux résultats encourageants enregistrés, le gouvernement togolais veut renforcer davantage les divers dispositifs afin de favoriser la création d’entreprises. Le gouvernement maintient le cap dans le cadre de la réalisation du Plan national de développement (PND), et veut créer d’ici 2022, un million d’emplois dont 500.000 directs.

Déjà, plusieurs initiatives sont en cours pour organiser vite la résilience par rapport au Covid-19 afin. Au niveau de l’agriculteur, par exemple, l’Etat initie les entreprises agricoles tout comme d’autres initiatives qui visent la création des entreprises sociales à fort potentialité de création d’emploi.
 

ADK

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message