Newsletter

Togo : Le village de Binandoube a accès à l’eau potable après 20 ans de souffrance grâce au projet FSB de l’ANADEB

Togo : Le village de Binandoube a accès à l’eau potable après 20 ans de souffrance grâce au projet FSB de l’ANADEB
Publié le : 24/09/2020 commentaire(s) (0)

Le projet de Filets Sociaux et Services de Base (FSB) piloté par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) à travers sa composante 1 a encore fait des heureux en eau potable dans le village Binandoube à Bassar, environ 70 Km de Kara après 20 ans de souffrance.            

Financé par la Banque Mondiale à hauteur de 5,04 milliards de francs CFA, ce projet vise à soutenir la réhabilitation et la construction d’infrastructures de base dans les communautés ciblées, ce qui permettra d’accroître l’accès aux services socioéconomiques afférents.
A ce jour 9 infrastructures ont été déjà réceptionnées suite à la remise des sites aux entreprises BTP recrutées par ces villages bénéficiaires en février dernier.            

Selon les responsables de l’antenne régionale de l’ANADEB Kara, la région de Kara bénéficie de 44 infrastructures du projet FSB.
Leur mise en œuvre est conduite par les communautés bénéficiaires elles-mêmes suivant l’approche développement conduit par les communautés DCC.            

Le projet proposé vise globalement à répondre à la problématique de la responsabilisation des communautés dans leur développement, à renforcer leur accès aux infrastructures de base et à une couverture sociale minimum.
           

Pour permettre à ces villages d’assumer leurs responsabilités, le projet a recruté des animateurs communautaires (AC) formés en gestion à la base qui ont accompagné ces bénéficiaires dans l’identification de leurs microprojets et pour suivi de leur mise en œuvre.
           

Le coût moyen prévisionnel de chaque infrastructure est 24 000 000 FCFA.
           

« Avant l’arrivée du projet FSB dans notre village, nous étions dans une situation de vulnérabilité totale. Et cela faisait 20 ans qu’on souffrait d’eau potable ici. Nous parcourions au moins 5 km pour trouver de l’eau. Ceci agissait sur l’éducation de nos jeunes filles. Ce trajet, la plupart du temps, les épuisait et agissait sur leurs rendements scolaires étant donné qu’elles passaient la majorité de leur temps à somnoler aux heures des cours. Mais avec la réception de cette pompe solaire, même nos femmes aux foyers ont énormément gagné en temps dans leurs activités domestiques », affirme maman Napo, l’une des bénéficiaires du projet de Filets Sociaux et Services de Base (FSB) dans le village de Binadoube.
           

En plus des transferts monétaires, plusieurs femmes du village sont devenues des femmes indépendantes financièrement avec diverses activités agricoles qu’elles mènent sur leurs propres parcelles.
           

Notons que l’ANADEB a lancé 8218, une ligne verte sur les réseaux Moov et Togocel partout au Togo pour les questions, suggestions, réclamations, plaintes ou pour toute information utile sur le projet de Filets Sociaux et services de Base (FSB), et sur le projet d’opportunités d’Emploi pour les Jeunes Vulnérables (EJV).
 

Carole AGHEY

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message