Newsletter

SCANTOGO offre un nouveau marché à la population de Gnenda-Kondji

SCANTOGO offre un nouveau marché à la population de Gnenda-Kondji
Publié le : 06/03/2020 commentaire(s) (0)

Grande était la joie des populations de Gnenda-Kondji (Yoto3), le samedi 29 février  2020 à l’inauguration du nouveau marché construit par SCANTOGO, une filiale du groupe HeidelbergCément. D’un coût global de 34.371.000 F CFA, la construction de ce marché vise à permettre aux revendeuses et aux revendeurs de mener leurs activités dans de meilleures conditions à l’abri de la poussière et des dangers routiers liés aux activités de l’usine de SACANTOGO. La cérémonie d’inauguration de ce joyau a été  présidée par le maire de Yoto3, DOGBE Kokou, en présence des chefs traditionnels  et des populations bénéficiaires.            

Composé de deux grands hangars, d’une trentaine de places, des latrines avec clôture, ce marché public de Gnenda-Kondji vise, selon Gomado Komi, représentant du directeur général de SCANTOGO, « à résoudre les problèmes d’exposition, d’une part à la poussière des revendeurs installés le long de la voie de SCANTOGO, mais aussi  d’autre part aux risques d’accidents et d’insécurité liés à la circulation des camions transporteurs de la société. Ces problèmes touchent l’une des priorités du Groupe HeidelbergCément-TOGO qui est le respect des normes en matière de Santé-Sécurité et Hygiène à l’intérieur et dans les périphéries de ses usines ». 

Outre cela, a-t-il poursuivi «la poursuite des activités commerciales dans le cadre d’actions réglementées favorisera le dynamisme de l’économie locale et, par ricochet, l’amélioration des conditions de vie des populations locales ». « Notre souhait est d’agir en toute transparence pour développer des liens solides et stables avec la population locale. Notre ambition, c’est également apporter notre contribution au développement du milieu à travers quelques solutions concrètes qui permettront d’améliorer durablement le cadre de leurs activités commerciales afin de booster l’économie locale », a précisé Gomado Komi.
 

Outre les projets d’électrification, de la construction des écoles, des forages, des barrages et l’appui à la formation des jeunes déjà réalisés dans les différentes localités de la préfecture de Yoto, le directeur général de SCANTOGO, Éric Goulignac, reste déterminé à contribuer à l’épanouissement de la population de Tokpli et de ses environs. Pour ce faire M. Goulignac invite toutes les populations à une franche collaboration pour la réussite des projets futurs, notamment la réhabilitation de l’hôpital de Tabligbo initiée par SCANTOGO et WACEM à hauteur de 300 millions de FCFA. « La cohésion sociale ne saurait se maintenir sans la participation active de toutes les parties prenantes du canton de Tokpli.

Quant à moi, je vous rassure de ma volonté à ne ménager aucun effort pour accroitre et renforcer notre implication dans le développement du canton de Tokpli », a dit le président le directeur général de SCANTOGO à en croire son représentant.
M. Dogbé Kokou, le maire de Yoto 3, a de son côté et au nom de sa commune  exprimé sa reconnaissance aux responsables de SCANTOGO pour leurs multiples actions en faveur des populations de la préfecture de Yoto.

Il a également, tout comme la présidente du comité des revendeurs dudit marché, rassuré les autorités de SCANTOGO de la bonne gestion de l’ouvrage.
Notons que la gestion de ce marché sera du domaine public avec une participation active des revendeurs représentés par un comté mis en place à cet effet. SCANTOGO jouera comme à  son habitude son rôle de bon parent afin de s’assurer du bien-être de ses voisins et du respect des normes en matière de Santé-Sécurité-Hygiène. Mais les charges relatives à la gestion du marché telles que l’électricité est prise en compte pour le moment par SCANTOGO dans l’attente de la mise en place d’un système de gestion décidé par la marie en concertation avec le comité des bénéficiaires.

Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message