Newsletter

SCANTOGO debout contre Coronavirus

SCANTOGO debout contre Coronavirus
Publié le : 27/03/2020 commentaire(s) (0)

Dès l’annonce du premier cas de Coronavirus dans notre pays les responsables de l’entreprise SCANTOGO a expressément mis sur pied un système d’information et de sensibilisation à l’endroit de tout le personnel sans exception.  Cette initiative vise à lutter contre la propagation de cette pandémie au sein de l’entreprise            

L’ambition des dirigeants de la société spécialisée dans la production du ciment du Togo implanté à Tabligbo, est de faire tout leur possible pour enregistrer zéro cas de COVID19 au sein du groupe HeidelbergCément. « Non au Coronavirus ! ». C’est désormais le réflexe de tout travailleur du Groupe HeidelbergCément au Togo. A part les mesures internes prises par la direction générale, notamment la prise de température obligatoire aux entrées et sorties de tous les sites, le lavage des mains systématique, l’entreprise citoyenne SCANTOGO sensibilise plus de 1000 transporteurs aux mesures préventives.

En effet,  depuis plusieurs jours, cette séance de sensibilisation s’est accentuée  au niveau des chauffeurs de SCANTOGO afin que  les mesures édictées par les pouvoirs publics ainsi que les règles d’hygiène, les gestes et comportements barrières à adopter pour briser la chaîne de transmission du nouveau coronavirus puissent être bien maîtrisés. A part les mesures de contrôle sur le site de SCANTOGO, la direction générale prend des dispositions supplémentaires pour renforcer la protection de ses travailleurs face au coronavirus.
           

« La période est délicate. Le monde traverse une crise sanitaire inquiétante. Et c’est une obligation pour toute société qui se préoccupe de la santé et de la sécurité de ses travailleurs de jouer sa partition afin que chacun puisse être un acteur exemplaire pour stopper la propagation du virus », déclare la direction générale de SCANTOGO. « Nous avons entamé une série d’actions à l’endroit de nos employés. Et le chargement des camions est strictement conditionné à la participation des chauffeurs à la sensibilisation sur le coronavirus. Ils doivent se protéger, et prévenir la pandémie », poursuit-elle. Notons que des masques de protection sont offerts à chaque transporteur à la fin d’une journée de sensibilisation.


Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message