Newsletter

Qui veut tuer Edem Kodjo ? L’homme ‘‘n’est nullement à l’article de la mort’’, selon Pax Africana

Qui veut tuer Edem Kodjo ? L’homme ‘‘n’est nullement à l’article de la mort’’, selon Pax Africana
Publié le : 11/07/2019 commentaire(s) (0)

Depuis samedi dernier, une folle rumeur sur la mort de l’ancien Premier ministre togolais, Edem Kodjo fait le tour des réseaux sociaux, jetant la panique et la confusion dans les esprits. Pour mettre fin aux spéculations que suscite cette rumeur, la fondation Pax Africana dont le supposé disparu est le président, monte au créneau pour rétablir la vérité. Selon cette fondation Edem Kodjo se porte bien. Dès lors, nous nous posons la question de savoir qui veut la peau d’Edem Kodjo au point d’inonder les réseaux sociaux de la fausse nouvelle de sa mort ?         

Telle une trainée de poudre, la rumeur sur la mort d’Edem Kodjo a rapidement fait, pendant le week-end écoulé, le tour de Lomé, semant la désolation, la confusion et surtout la panique dans les esprits. Le lundi, le phénomène a pris une ampleur indescriptible. La fausse nouvelle était au cœur de vives discussions sur plusieurs plateformes. Pour mettre fin à l’hémorragie, la Fondation Pax Africana a rétabli la vérité en rassurant l’opinion que l’ancien secrétaire général de l’OUA aujourd’hui l’UA se porte bien.
        

« Une source malveillante a fait circuler un fake news annonçant le décès de SEM Edem Kodjo, ancien Secrétaire général de l’OUA, Ancien Premier ministre du Togo et Président de Pax Africana. M. Edem Kodjo est bien en vie et n’est nullement à l’article de la mort», a souligné la Fondation.
        

Selon la Fondation Pax Africana, l’ancien Premier ministre a eu des ennuis de santé et a été récemment admis  pendant un mois à l’Hôpital américain de Neuilly  entre mai-juin 2019 suite à une  crise d’AVC. Mais l’homme politique togolais était sorti et se repose près de sa famille à Paris.
        

Dans ces conditions, on peut se demander qui veut tuer Edem Kodjo et pourquoi ? Depuis quelque temps, cet homme qui a marqué la lutte pour le changement démocratique au Togo successivement à la tête de l’Union Togolaise pour la Démocratie (UTD) et de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP), a mis fin à ses activités de leader politique pour se consacrer à la Fondation Pax Africana qu’il préside.

A ce titre, il a assumé avec brio la mission de médiation à lui confiée par l’Organisation des Nations Unies dans le dossier congolais. Aux temps forts de la crise togolaise aggravée par les événements du 19 août 2017, beaucoup de voix autorisées aussi bien à l’intérieur comme à l’extérieur du Togo avaient estimé nécessaire l’implication de sa Fondation dans la facilitation, voire la médiation avant que la CEDEAO ne décide autrement.
        

Aujourd’hui, Edem Kodjo se porte bien. Ses détracteurs n’ont qu’à pleurer et maigrir !
 

Ricardo
 

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message