Newsletter

QUAND L’AMOUR NOUS TIENT !

QUAND L’AMOUR NOUS TIENT !
Publié le : 06/03/2020 commentaire(s) (0)

Notre compatriote a choisi son âme sœur et il a pris ses dispositions pour l’épouser mais réalise que le mariage est impossible. Le processus tourne au drame. Ce triste événement se déroule à Kognito, une localité située au Sud-Ouest de la ville de Mission Tove, préfecture de Zio.

En effet, notre compatriote, sieur Kodjo est actuellement entre la vie et la mort. Il a été admis d’urgence aux soins intensifs au CHU Campus dans la nuit du 22 au 23 février 2020 suite à une tentative de suicide.  L’homme, âgé seulement de 27 ans, est célibataire sans enfant et jeune employé de bureau dans une mairie à Agoè. Les sources proches du dossier attestent que le seul mobile qui explique son suicide est lié au refus de son papa de le laisser épouser sa tendre et belle Afiwa, âgée de19 ans et étudiante au département d’anglais à l’Université de Lomé. 

Tout a commencé le samedi 16 février 2020. Ce jour-là, le jeune amoureux a invité sa « fleur de beauté » chez lui afin de la présenter officiellement à son père, sieur Hoffa, tôlier de son état et fervent chrétien. La présentation se serait bien passée. Le vieux et son épouse auraient profité pour poser toutes les questions à l’invitée. Aussi le vieux aurait-il su qu’il avait un précédent grave avec le papa de la fille. En effet le père de la fille avait surpris le sieur Hoffa dans son champ en train de déterrer les ignames.  Malgré les supplications de Hoffa, celui-ci fut conduit chez le chef du village qui ordonna qu’on badigeonnât sa tête avant de le promener dans tout le village, les ignames volées sur sa tête.

L’humiliation était telle qu’il fut obligé de quitter ledit village pour se réfugier à Kognito. C’est là où il apprit son métier grâce auquel il a fondé son foyer et éduqué ses cinq enfants dont Kodjo, l’aîné.  Cette sombre histoire, Hoffa n’a pas souhaité l’étaler devant la fille et surtout sa femme qui ignore ce passé. Aussi a-t-il attendu le soir du 22 février pour faire le récit à son fils bien aimé tout en lui proposant de rompre ses relations avec Afiwa au profit d’une autre fille. Mais Kodjo aurait mal digéré cette révélation et les conséquences allaient s’en suivre.

Il décida de mourir plutôt que de vivre sans Afiwa. Selon les sources médicales l’espoir de le récupérer est permis. Reste à prier et attendre.
 

B. TALOM

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message