Newsletter

Projet de construction de l'hôpital de référence Saint Pérégrin à Agoé : Le président de la République Faure Gnassingbé pose la première pierre

Projet de construction de l'hôpital de référence Saint Pérégrin à Agoé : Le président de la République  Faure Gnassingbé pose la première pierre
Publié le : 22/02/2019 commentaire(s) (0)

Le chef de l'Etat Faure Gnassingbé, dans sa poursuite des projets du mandat social surtout ceux concernant la qualité des soins sanitaires pour la population togolaise, a posé officiellement la première pierre pour la construction et l'équipement de l'hôpital de référence SAINT PEREGRIN dans la préfecture d'Agoé-Nyivé banlieue Nord de Lomé, le vendredi 15 février 2019. Le président de la république et son gouvernement ont dans leur engagement, de doter le pays en hôpitaux de haut niveau et de référence ont été rejoints par la direction de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) dans l'initiation de la construction de ce joyau médical d'Agoé-Nyivé.

La participation de la CNSS dans la réalisation de ce projet sanitaire est non seulement légale selon l'article 78 de la loi 2011-006 du 21 février 2011 portant code de sécurité sociale mais aussi, est motivée par le coût exorbitant des évacuations  sanitaires extérieures par ladite institution des victimes d'accidents du travail et des maladies professionnelles, qui s'élèvent à 10 milliards de FCFA sur les cinq dernières années soit en moyenne 02 milliards par an.

Par ailleurs, pour rendre tangible la volonté manifeste du chef de l'Etat et de son gouvernement de faire de la croissance socio-économique un maillon essentiel du développement du pays à travers le bien-être social et la bonne santé de la population, a besoin de la mobilisation d'importantes  ressources financières aussi bien de l'Etat, de ses partenaires techniques et financiers que du secteur parapublic et privé en vue de renforcer et de moderniser l'offre en matière de services de santé dans notre pays. C'est dans cette optique que la CNSS prend activement part aux côtés du gouvernement pour cette préoccupation nationale.

D'un coût de 17 milliards FCFA, cet hôpital qui coûte pourtant 5 fois moins que le coût normal d'un hôpital classique, selon le responsable des travaux de construction et d'équipements, pourra administrer des soins à 80.000 malades par an, 10.000 personnes pourront bénéficier d'hospitalisation aussi bien grâce aux 120 lits de l'hôpital qu'aux 64 lits de l'hôtel 4 étoiles qui y sera annexé. Cet hôtel permettra d'accueillir les malades nécessitant une récupération de longue durée et qui doivent être sous surveillance ainsi que les familles qui accompagneront les malades hospitalisés. En effet, ce projet, piloté par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale dans le but de réduire les évacuations sanitaires dans le pays, est composé d'un bâtiment de 11.000 m2 et hôtel de 7000 m2. Un bâtiment écologique avec une autonomie en eau et en électricité. La grande partie de la construction de cet immeuble très original sera montée à l'usine.

Selon le Directeur Général de la CNSS, Mme Ingrid Awadé, l'hôpital Saint Pérégrin aura des impacts multiples sur notre bien-être collectif : " Impact direct sur les populations, les ménages et les utilisateurs potentiels, impact sur la politique de l'emploi et impact sur la protection sociale en général et le régime général géré par la CNSS en particulier ". La construction de l'hôpital Saint Pérégrin qui prendra fin d'ici douze (12)  mois, sera dotée de services d'IRM, de cardiologie, de neurologie, de traumatologie, d'accouchement et de gynécologie. Ce centre hospitalier  moderne d'Agoè, grâce au partenariat avec l'hôpital américain de Paris, promet des soins de qualité accessibles à tous et un plateau technique ultra moderne avec possibilité de télé médecine.

L'hôpital Saint-Pérégrin comportera  également une unité de checkup VIP. Sur le modèle de l'hôpital américain de Paris, les patients togolais ou étrangers couverts ou non par une mutuelle internationale pourront être accueillis pour une série de tests sur une ou plusieurs journées. Ce projet gouvernemental piloté par la CNSS, s'inscrit dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2018-2022) et du mandat social du chef de l'État.

Malgré la modernité de la dernière génération de l'hôpital Saint Pérégrin d'Agoé qui permettra sûrement aux médecins de surmonter tous les cas compliqués éventuels  qui se présenteraient, Mme Ingrid Awadé, est aussi consciente de la limite de la science en matière de la guérison humaine sans l'assistance divine, c'est en sens qu'elle a placé cet hôpital sous la protection et l'intercession du Saint Pérégrin. Le médecin traite le malade et  Dieu le guérit, dit-on souvent. Qui est donc Saint Pérégrin ? Pérégrin (Pellegrino)  veut dire pèlerin c'est-à-dire nous sommes tous pèlerins sur cette terre.


A l'âge de 60 ans, il est atteint d'une maladie incurable à une jambe. La veille de l'amputation, il descend à la salle du chapitre et va prier devant une fresque de Jésus Crucifié. Sa grande fatigue l'endort…dans un songe, Jésus se détache de la Croix, se penche sur lui et guérit sa jambe malade. Il se réveille en sursaut et constate que la douleur a disparu. L'Italien Frère Pérégrin est guéri et profite de la nuit pour rendre grâce à Dieu. Apres cette guérison miraculeuse, il continue son ministère durant vingt ans au cours desquels il multiplie les guérisons miraculeuses par la prière.

A l'âge  de 80 ans, il meurt à la suite d'une forte fièvre. Il est béatifié par le Pape Paul 5 et le Pape Benoit 13 le canonise en le déclarant patron des malades qui souffrent de maladies incurables. Saint Pérégrin est prié aujourd'hui avec miracle par des malades de gangrène de jambe, de cancer de sida, etc.


Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message