Newsletter

Pour un environnement propre : Les populations d’Agoè-Cacavéli en mode ‘’ville propre’’

Pour un environnement propre : Les populations d’Agoè-Cacavéli en mode ‘’ville propre’’
Publié le : 12/04/2019 commentaire(s) (0)

L’opération ‘’Togo Propre’’ initiée par le gouvernement pour chaque premier samedi du mois, est de plus en plus suivie par les populations togolaises qui ont compris le bien-fondé de vivre dans un environnement propre et sain. Samedi dernier, les populations d’Agoè-Cacavéli se sont prêtées à cet exercice en nettoyant les environs du marché ‘’Dékawowossimé’’ et  du centre culturel Blue Zone.

A 6h 45, les jeunes filles et jeunes garçons, aidés de quelques adultes du quartier Agoè-Cacavéli, ont pris d’assaut les alentours du marché ‘’Dékawowossimé, du centre culturel Blue Zone et du Centre médico-social de Cacavéli.

Munis de coupe-coupes, de houes, de râteaux, de pelles, de brouettes, de balais, les habitants de ce quartier de la capitale ont décidé d’en finir avec les herbes et autres immondices qui jonchent la rue délimitée par leur marché, le centre culturel Blue Zone et l’hôpital, lieu où ils se soignent habituellement. En moins de deux heures, cette rue qui était méconnaissable, a pris une fière allure.

Il s’agit là, d’une opération ‘’ville propre’’, à l’appel des autorités gouvernementales qui ont demandé aux populations de sacrifier quelques deux heures de temps chaque premier samedi du mois, afin de mettre au propre leur environnement immédiat.

Et c’est avec joie et abnégation que Péléi Essohaname Ernest, ex-Consul du Togo en France et ancien du quartier Agè-Cacavéli, et ses voisins, s’adonnent à cet exercice. « Il est important de rompre avec les actes inciviques et améliorer son cadre de vie pour que chacun puisse vivre dans un environnement propre et sans déchets ambiants…», a-t-il indiqué avant d’inviter les habitants des autres quartiers à leur emboîter le pas afin de débarrasser notre capitale de ses ordures et épaves qui jonchent nos clôtures et habitations.
         

JPB

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message