Newsletter

Mgr Kpodzro et Agbéyomé Kodjo vont-ils défier coronavirus en organisant des manifestations ? Le gouvernement veille sur la santé des Togolais

Mgr Kpodzro et Agbéyomé Kodjo vont-ils défier coronavirus en organisant des manifestations ? Le gouvernement veille sur la santé des Togolais
Publié le : 20/03/2020 commentaire(s) (0)

Coronavirus, cette pandémie qui fait des ravages à travers le monde entier,  n’épargne pas le Togo. Le gouvernement, soucieux de protéger les Togolais, a pris des dispositions en amont pour faire face à toute éventualité. Le gouvernement, en toute transparence, a fait le point de l’état de santé de la dame qui a été contrôlée positive.             

Au lieu de saluer ces dispositions qui sont de nature à protéger les Togolais, le vieux prélat et son candidat malheureux, Agbéyomé Kodjo, crient au scandale, estimant que le gouvernement use de subterfuges pour les empêcher de revendiquer leur prétendue victoire à la dernière présidentielle  où ils n’ont  obtenu que 19,45% des suffrages. Et pourtant coronavirus n’est pas une fabrication du Togo mais une pandémie mondiale qui tue partout. L’on se demande si Agbéyomé Kodjo et son mentor Kpodzro voudraient voir le Togo rester indifférent alors que tous les Etats du monde se mobilisent pour réduire tant soit peu, l’hécatombe. Si la Chine avait très tôt appréhendé la dangerosité de la pandémie et avait pris des mesures idoines, elle aurait pu sauver des milliers de vies. C’est pour éviter à notre pays toute situation dommageable que le gouvernement a pris les mêmes dispositions que prennent les autres pays du monde pour prévenir la pandémie.             

Si aux USA, le président  Donald Trump interdit toute manifestation rassemblant plus de 10 personnes, le Togo a été plus souple en interdisant que les manifestations de plus de 100 personnes. Le prélat Kpodzro et son acolyte Agbéyomé vont-ils défier coronavirus ? Telle est la question qui taraude l’esprit des militants qui sont conscients de la pandémie qui tue partout sans exception. Ces militants vont-ils prendre le risque de suivre comme des moutons Kpodzro et Agbéyomé Kodjo ? Si le pape a dû célébrer la messe hebdomadaire derrière les écrans afin d’éviter une éventuelle contamination, Kpodzro va-t-il se permettre de jouer au téméraire en défiant cette maladie ? 

La plupart des militants que nous avons rencontrés disent clairement qu’ils ne répondront jamais à un quelconque appel à manifester car le coronavirus n’est pas une maladie avec laquelle l’on peut se permettre de jouer. Ce qui est évident, c’est que le candidat malheureux de la présidentielle du 22 février, Agbéyomé Kodjo, répondra des charges qui pèsent contre lui car coronavirus l’a lâché et il sera cueilli comme un fruit mur.  

Aliziou Dominique

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message