Newsletter

Meeting populaire à Dabadakondji : La CV2TP sensibilise contre l’extrémisme et le terrorisme

Meeting populaire à Dabadakondji : La CV2TP sensibilise contre l’extrémisme et le terrorisme
Publié le : 07/06/2019 commentaire(s) (0)

Depuis quelques années, les pays de l’Afrique de l’Ouest, dont le Togo, vivent sous la menace de l’extrémisme qui frappe à tout moment et draine des morts, des blessés et la terreur sur son passage. Pour accompagner les actions de prévention et de mise en alerte des gouvernements des pays concernés par cette menace, l’association dénommée Cellule de Veille Togolaise contre le Terrorisme et pour la Paix (CV2TP) organise des meetings de sensibilisation à travers le pays en vue de la prise de conscience par les populations du danger que constitue le phénomène et des actions à mener pour sa prévention, voire son éradication. Le dimanche 26 mai dernier, cette association a conféré avec les habitants du quartier Dabadakondji et ses environs sur le terrain de football du CEG d’Adakpamé.  

Prenant la parole, le Chargé de l’organisation de cette association, Tounou Holali a d’abord défini de manière succincte, l’« extrémisme ». C’est, a-t-il indiqué, « le recours à la violence pour aboutir à des fins que ce soit d’ordre politique, religieuse  ou socio-culturel conduisant à des actes terroristes ». Poursuivant, il a invité les populations à la vigilance, à l’éveil et à user toujours de moyens pacifiques pour résoudre les différends en vue d’empêcher l’ennemi de s’infiltrer dans nos différends pour nous nuire.


L’orateur à qui l’importance du rôle des  parents dans ce processus n’échappe pas n’a pas manqué de mots à leur égard : « Nous exhortons les parents à plus de suivi des jeunes qui constituent une base pour les terroristes qui ne ménagent aucun effort pour les emballer et les endoctriner »
A l’endroit de la population, Tounou Holali n’a pas mâché ses mots : « Nous demandons également à la population d’adopter un comportement patriotique qui consiste à dénoncer aux forces de sécurité des comportements ou individus suspects s’il y a lieu ».

Un tel message qui consiste à conserver la paix sociale à travers des comportements consistant à prévenir la montée du terrorisme dans notre pays a été chaleureusement accaueilli par l’assistance à travers des applaudissements nourris.

A la tête des populations qui se sont déplacées massivement, figuraient entre autres, le chef Agbati du quartier Colas, les représentants du chef canton de Bè et les responsables des  CDQ des différents quartiers.
Le meeting s’est déroulé au cours de la première mi-temps d’une rencontre de football organisée pour la circonstance et qui a opposé FC Espoir et Redoutable FC.

A la fin du temps réglementaire, le score demeurant nul 1 but partout, il a fallu une série de tirs aux buts pour départager les deux équipes. A l’issue de ces épreuves, Espoir FC a disposé de son adversaire de 4 buts contre 3.  

Ricardo

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message