Newsletter

L’excellente diplomatie du président Faure Gnassingbé ouvre les portes du Commonwealth au Togo

L’excellente diplomatie du président Faure Gnassingbé ouvre les portes du Commonwealth au Togo
Publié le : 25/06/2021 commentaire(s) (0)

Le Togo, dans son ambition de diversifier ces partenariats et renforcer ses relations avec les pays membres du Commonwealth, s’engage à adhérer à cette institution internationale. C’est dans ce cadre qu’une délégation du Commonwealth conduite par Marie-Pierre Olivier a posé sa valise au Togo le lundi 21juin 2021.

Au cours de son séjour, elle eut de fructueuses échanges  avec la cheffe du gouvernement   Victoire Tomegah-Dogbé avec en point d’orgue, l’évolution du processus  pour l’adhésion effective du pays au Commonwealth. D’autres rencontres se sont déroulées avec les autres institutions de la République, les organisations de la société civile, les médias et un certain nombre de partis politiques. Quatre ans après le passage de la première délégation au Togo pour déclencher le processus d’adhésion de la République togolaise au Commonwealth du 20 au 23 février 2017, une autre délégation revient au pays pour des évaluations.

Le Togo malgré son appartenance à la francophonie est en passe de devenir membre du  Commonwealth qui est au contraire une organisation intergouvernementale composée d’anciens territoires sous domination britannique (aujourd’hui pays anglophones) créée en 1949. 

Cette adhésion est rendue possible grâce non seulement de l’évolution considérable de l’organisation en s’ouvrant aujourd’hui à tous les pays épris de paix, de liberté et engagés dans la promotion des valeurs de démocratie, des droits de l’homme, de bonne gouvernance et respectueux du principe de non-ingérence, mais aussi par l’efficacité de la diplomatie excellente des plus hautes autorités du Togo. Le pays du présent Faure Gnassingbé qui répond parfaitement aux exigences de cette organisation dirigée par Sa Majesté la Reine Elisabeth II d’Angleterre, sera à coup sûr intégré après cette mission d’évaluation.

En effet, cette mission d’évaluation aura à verser ses conclusions aux chefs d’Etat et de gouvernements de l’organisation qui compte en ce jour 52 Etats à travers le monde et dont le siège est à Londres.  . C’est après que la réponse à la requête du Togo sera donnée. Les enjeux pour le Togo d’adhérer au Commonwealth sont d’ordre diplomatique, stratégique, économique et socioculturel.

En somme, le dynamisme actuel de la diplomatie togolaise et les avancées démocratiques réalisées ces dernières années par le pays restent des atouts très importants pour sa candidature à l’entrée au Commonwealth.
 

Daniel A.
 

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message