Newsletter

Les terroristes dans nos murs : Peuple togolais unissons-nous contre ces ennemis communs

Les terroristes dans nos murs : Peuple togolais unissons-nous contre ces ennemis communs
Publié le : 12/05/2022 commentaire(s) (0)

Le bilan de la nouvelle attaque terroriste que le Togo vient d’essuyer est lourd. Après l’attaque d’un poste des forces de défense et de sécurité au nord du pays  dans le Kpendjal, précisément dans la localité de Sanloaga  dans la nuit du 9 au 10 novembre 2021 qui a été repoussée sans aucun incident, le bilan de celle survenue dans la nuit de mardi 10 au mercredi 11 mai 2022, au  poste opérationnel avancé de Kpékpakandi  à Koundjouaré toujours dans le Kpendjal, à la frontière avec le Burkina Faso inquiète plus d’un. Selon le gouvernement, on déplore côté togolais, 8 mort et 13 blessés.            

« Dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 mai 2022, aux environs de trois (03) heures, un poste avancé du dispositif de l’opération Koundjouaré situé dans la localité de Kpékpakandi ( préfecture de Kpendjal) a fait l’objet d’une violente attaque terroriste menée par un groupe d’individus lourdement armés non encore identifié. Cette attaque a fait malheureusement 08 morts et 13 blessés du côté des forces de défense et de sécurité»
« Le gouvernement condamne fermement cette attaque lâche et barbare et appelle la population de la localité concernée à une vigilance accrue et à ne pas céder à la panique. Par ailleurs, il rassure l’ensemble de la population de la détermination des forces de défense et de sécurité à protéger notre pays, à rechercher et mettre hors d’état de nuire ces groupes armés terroristes », a indiqué à la mi-journée, le Général Damehame Yark, le ministre de la sécurité et de la protection civile.            

L’attaque a été menée par une soixantaine de Djihadistes venant du Burkina-Faso. Ils étaient à dos  d’une trentaine de motos et ont avancé en direction des forces de défense et de sécurité togolaises qui tenaient le poste de sécurité Kpékpakandi dans la préfecture de Kpendjal.
           

Des échanges de tirs ont duré des heures. Des populations et riverains avaient confirmé la présence des djihadistes jusqu’à 6 heures du matin du mercredi.
           

«Le gouvernement présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il invite en outre la population  à collaborer étroitement avec les forces de défense et de sécurité pour préserver la paix, la sécurité et l’intégrité du territoire.
           

« Plusieurs soldats sont arrivés ce matin à l’hôpital de Dapaong », selon des sources dans la ville de Dapaong. Les mêmes sources signalent qu’un véhicule blindé de type Mamba aurait été endommagé et une Jeep brûlée ainsi qu’une arme d’appui 12.7 emportée par les assaillants.
           

Cette attaque confirme l’entrée sur le sol togolais des djihadistes dont on entendait parler de loin, unissons-nous pour combattre ces ennemis dangereux.
 

Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message