Newsletter

L’éminent constitutionnaliste Charles Debbasch s’en est allé hier: Le Togo pleure un ami fidèle et très proche collaborateur du président Faure Gnassingbé

L’éminent constitutionnaliste Charles Debbasch s’en est allé hier:  Le Togo pleure un ami fidèle et très proche collaborateur du président Faure Gnassingbé
Publié le : 14/01/2022 commentaire(s) (0)

Telle une trainée de poudre, la triste nouvelle de la mort en Europe du Conseiller special de Faure Gnassingbé, le Professeur émérite de droit administratif et constitutionnel, Charles Debasch, fait le tour du pays et  des réseaux sociaux, suscitant des commentaires à la hauteur de la grande personnalité de l’illustre disparu. En attendant une annonce officielle de la présidence de la république togolaise, Chronique de la Semaine propose à ses lecteurs, un bref apercu du parcours sur terre de ce juriste chevronné, consacré essentiellement à l’enseignement, à la publication d’ouvrages sur la politique, le droit administratif et constitutionnel et une assistance juridique à l’Etat français et aux pays africains dont le Togo qu’il a loyalement servi pendant ces trente dernières années en matière de l’enracinement des bases juridiques des différentes institutions du pays.            

En fonction depuis les années 1990 au Togo, Charles Debbasch a rédigé de nombreuses constitutions africaines, notamment au Maroc, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Congo, entre 1980 et 1990. Avec plus de 30 ouvrages sur la politique, le droit administratif et de droit constitutionnel, Charles Debbasch est né le 22 octobre 1937 à Tunis. Agrégé de droit public, il a enseigné le droit administratif et les institutions politiques à l’Université d’Aix-Marseille III pendant environ quarante ans. Il a également été professeur au Collège d’Europe, et dans des facultés étrangères. Il a créé l’Institut de droit des médias de l’Université d’Aix-Marseille, qu’il a dirigé pendant dix ans
           

Le Doyen comme on l’appelait, est avant tout un brillant juriste spécialiste de droit administratif. Agrégé de droit à 24 ans et doyen de la prestigieuse faculté de droit d’Aix en Provence à 33 ans. Il a marqué le droit public par ses apports multiples et variés. Mais surtout on lui doit d’avoir montré que le droit n’était surtout pas une matière théorique mais un droit vivant à appliquer au quotidien, en particulier dans la vie des institutions.
           

C’est ce qui lui a valu d’être sollicité autant par les responsables politiques de tout premier plan (les Présidents Pompidou et Giscard) pour apporter sa vision du droit appliqué à la politique ou à l’action des pouvoirs publics.
           

Les Togolais quant à eux le connaissent en tant que conseiller juridique du Chef de l’Etat puis comme conseiller spécial du Chef de l’Etat. Au delà de tout, il est un formateur. Quelqu’un qui a formé de nombreux juristes togolais et qui n’était jamais fermé à une conversation, à un échange pour partager ses connaissances avec les jeunes togolais.  
           

Sur le plan politique, il est l’incarnation de la loyauté et de la fidélité. Il est resté fidèle à ses convictions aux côtés du père de la nation et de notre pays dont il était devenu un national. Debbasch c’était le compagnon toujours disponible et qui n’hésitait pas à dire les choses, telles qu’elles étaient. Un homme de culture qui était un amateur de jazz et d’œuvres d’art. 
           

Aujourd’hui où il nous quitte, bien entendu, il se trouvera des personnes qui déversent des commentaires malveillants sur lui mais il se trouvera aussi beaucoup de personnes anciens étudiants; anciens collègues ; amis qui se remémorent un homme aux qualités morales et intellectuelles exceptionnelles. Un homme de grande valeur qui a toujours été fidèle à ses choix et à ses convictions. C’est une rareté dans l’espace politique actuel.
Le Togo pleure donc un ami fidèle et très proche collaborateur du Président de la République Faure Gnassingbé.  

Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message