Newsletter

Le prof. Kokoroko continue l’assainissement dans le secteur de l’éducation

Le prof.  Kokoroko continue l’assainissement dans le secteur de l’éducation
Publié le : 12/05/2022 commentaire(s) (0)

La gestion des établissements scolaires est depuis longtemps laissée aux mains des directeurs des écoles. Ce qui, malheureusement ne concourt pas à l’atteinte des objectifs assignés à ces établissements d’enseignement public, à savoir, celui de la bonne éducation et de la réussite des apprenants. C’est dans cette optique que le réformateur du secteur de l’éducation, le ministre kokoroko après avoir interdit l’installation des kiosques autour des établissements scolaires, vient de mettre fin au différentes manifestations publiques au sein de ces locaux réservés à l’éducation des élèves.              

Pour le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, il ne doit plus y avoir de réunions, de regroupements et de séances de sensibilisation  avant la fin de l’année scolaire en cours.
           
La lettre du ministre envoyé mardi 10 mai 2022 aux acteurs du monde éducatif du Togo est claire  sur le sujet. La décision est prise dans le but  de permettre une gestion parcimonieuse du reste du temps consacré aux révisions et aux préparatifs pour les différentes évaluations de fin d’année scolaire.
           

« Je vous  informe que les réunions, les manifestations, les séances de sensibilisation ou tout autre regroupement, en dehors des animations pédagogiques sont interdits dans les établissements scolaires tant publics que privés », a notifié Prof Kokoroko.
La lettre est adressée aux directeurs régionaux de l’éducation, aux inspecteurs et aux chefs d’établissements scolaires.

Elle informe que la décision est provisoire et ne saurait être considérée comme un nouveau règlement intérieur.            

« Ces diverses activités pourront reprendre, si nécessaire, après les examens », rappelle la note du ministre en charge des enseignements.
Au Togo, selon le calendrier préalablement établi par le gouvernement, les examens de fin d’année doivent démarrer en mai pour finir en septembre prochain.              

Tout devrait commencer  par le Certificat d’études du premier degré (CEPD) 
Quant au Certificat de fin d’apprentissage (CFA), il sera  le dernier examen de l’année qui se terminera le 10 septembre 2022.
           
Le BAC-1 est programmé du 16 au 20 mai, le BAC-2 du  20 au 25 juin, le BEPC du 7 au 10 juin et le BTS du 18 au 23 juillet prochains.
 

Essobiou A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message