Newsletter

Le président Faure Gnassingbé rend hommage à l’artiste togolais Omar B disparu

Le président Faure Gnassingbé rend hommage à l’artiste togolais Omar B disparu
Publié le : 27/02/2020 commentaire(s) (0)

La musique  togolaise vient encore  de perdre l’une de ses étoiles montantes, l’artiste Omar B. Agé de 36 ans, l’artiste  Ahiangban Omar, son nom à l’Etat civil  est  décédé le jeudi 20 février dernier à Lomé des suites d’une courte maladie de trois semaines. Touché par cette mort de la star togolaise du RnB, le  président de la République Faure Gnassingbé a adressé à la famille éplorée  les condoléances en son nom propre et au nom  de toute la nation togolaise.            

Quelques heures après l’annonce du décès de l’artiste de la chanson Omar B, le président de la République, Faure Gnassingbé, lui a rendu hommage. Dans un tweet, le chef de l’Etat a exprimé toute sa tristesse et salué le parcours du chanteur. « Omar Ahiangban est parti. Adieu l’artiste. Omar B nous aura tous marqué », a écrit le Numéro 1 togolais. Pour lui, Omar B a marqué sa génération. « Ses chansons démontraient à suffisance son patriotisme. Au nom du peuple togolais et en mon nom propre, je présente à sa famille, à ses proches et fans, toutes les condoléances de la nation togolaise », a-t-il ajouté.
           

Ahiangban Omar dit Omar B est un talentueux artiste de RnB, un excellent compositeur, arrangeur et auteur de plusieurs morceaux tels que « Ma préférée », « Trova », «Tell me why», « Lonlonwa », « Crois en toi » qui font la fierté des mélomanes togolais. Le dernier titre (« Crois en toi »)  invite à aller de l’avant dans tout ce qu’on fait, à cultiver l’estime de soi. Omar B est considéré comme le roi de RnB, ce style musical qui mélange le blues, le hip hop, le soul, le funk…
           

L’artiste a commencé sa carrière en 2004, a évolué et s’est imposé par son travail. Son premier album, « Améssiamé », est sorti en 2010. En décembre dernier, il sort son dernier album intitulé « Me myself and I ». Omar B a sa marque « OB connexion » et a fait plusieurs featuring avec d’autres artistes nationaux et africains.

L’illustre disparu repose depuis vendredi 21 février au cimetière musulman à Adétikopé après la prière des défunts à la mosquée de Forever à Lomé en présence des parents, amis et surtout d’une importante foule de ses fans venus dire à «  Adieu à leur idole ».
 

Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message