Newsletter

Le PND et le Partenariat Public Privé au cœur d’une conférence déjeuner à Bruxelles

Le PND et le Partenariat Public Privé au cœur d’une conférence déjeuner à Bruxelles
Publié le : 24/05/2019 commentaire(s) (0)

Au cours d’une conférence déjeuner tenue le vendredi 17 mai 2019 à l’hôtel Le Châtelain à Bruxelles, le Plan National de Développement (PND) et les Partenariats Publics Privés ont été présentés aux participants qui ont manifesté leur enthousiasme et leur vif intérêt.

Dans son exposé, l’ambassadeur du Togo auprès du BENELUX, Kokou Nayo M’BEOU a apprécié à sa juste valeur le PND qu’il a présenté comme le programme ambitieux devant assurer le développement au Togo. Il a mis l’accent sur l’importance que revêt le partenariat public privé dans la mise en œuvre de ce projet. ‘

Le Plan National de développement (PND), ambitionne de faire du Togo, une plateforme économique par excellence dans la sous-région » a souligné l’ambassadeur Nayo M’Beou.

Le premier des trois (03) grands axes dans lesquels il se décline, entend doter le pays entre autres, d’un centre d’affaires de premier ordre. L’impact attendu étant d’améliorer la compétitivité et la productivité globale de l’économie et la création d’emplois durables.

Pour y parvenir, le Togo envisage de renforcer l’offre d’accueil de grands événements regroupant les milieux d’affaires, à travers la construction d’un centre de conférence d’une grande capacité pour améliorer l’attractivité du pays en tant que destination phare de séminaires et de conférences internationaux.

Lors de la rencontre, le conférencier Jean-Jaques Essombe, avocat associé du département banque et finance à Paris, a présenté son exposé sur « les Partenariats Publics Privés : aspects juridiques et financiers » dans la zone OHADA. Il a axé son exposé sur les atouts qu’offrent le partenariat public privé dans le développent économique des pays en voie de développement.

Il a salué le Plan National du Développement dont le Togo vient de se doter qui assurément va s’appuyer sur le partenariat public privé pour son accomplissement. Il a laissé entendre que 65% du financement de ce programme ambitieux du Togo proviendra des privés.

C’est ainsi qu’il a salué la contribution inestimable du Groupe Bolloré qui, en dépit des critiques acerbes, a investi d’importantes sommes d’argent pour faire du port autonome de Lomé, le hub dont le Togo a besoin pour la mise en œuvre du PND.

Il a souligné que la rencontre a été initiée par le point focal UNIR de Belgique dont le président est Bonfoh M’BA et organisée par l’agence de communication CONGRUENCE CONSULTING basée à Bruxelles. Plusieurs hommes d’affaires Belges ont assisté à cette conférence déjeuner.

On notait également la présence de Jean-Claude Laméga opérateur économique de passage à Bruxelles qui a activement pris part aux débats.           

Ricardo

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message