Newsletter

Journées portes ouvertes (JPO) sur les métiers de la mer à l’Université de Lomé: Le gouvernement à la recherche d’une main d’œuvre qualifiée dans le domaineL

Journées portes ouvertes (JPO) sur les métiers de la mer à l’Université de Lomé: Le gouvernement à la recherche d’une main d’œuvre qualifiée dans le domaineL
Publié le : 12/04/2019 commentaire(s) (0)

Le gouvernement togolais, dans sa poursuite de la valorisation de l’économie bleue, s’engage à former de nombreux entrepreneurs dans le domaine maritime pour une main d’œuvre qualifiée. Pour ce faire le ministère des Infrastructures et des transports et celui de l’Enseignement supérieur et de la recherche organisent, du 16 au 18 avril les premières journées portes ouvertes (JPO) sur les métiers de la mer à l’Université de Lomé. Cette activité s’inscrit dans le cadre du Plan National de Développement  (PND) qui ambitionne entre autres de faire du Togo un hub logistique. Elle permettra également de préparer les étudiants à s’intéresser aux métiers de la mer.

Elle sera l’occasion d’informer la jeunesse togolaise sur ces métiers porteurs. La direction des affaires maritimes, la présidence de l’Université de Lomé à travers l’Institut des Métiers de la Mer (I2M), les instituts et écoles de formations invités du Bénin, de la Côte d’Ivoire et de France vont animer plusieurs panels pour aider les jeunes à comprendre la nécessité de s’orienter vers les métiers de la mer. Les panélistes seront appuyés par les professionnels du secteur qui partageront leurs expériences.

Les experts nationaux et internationaux entretiendront les participants sur divers sujets, notamment : les métiers de la mer et les opportunités de formation au Togo et dans la sous-région,  les missions des affaires maritimes et l’application du code ISPS dans les installations portuaires au Togo, les pratiques de pêche maritimes et les opportunités d’emplois,  la contribution des riverains de la côte au développement du tourisme balnéaire, la recherche scientifique dans le domaine maritime, le droit maritime, le transport maritime, la manutention, etc.

« Les dispositions sont prises pour répondre au plus près à ces JPO à la demande de chaque visiteur désirant s’orienter dans les métiers de la mer mais également pour offrir un panorama des débouchés potentiels de ce secteur très diversifié : pêche, aquaculture, navigation, économie maritime, Marine nationale, océanographie, protection du littoral, transformation des produits de la mer, ingénierie marine, construction navale, etc. », explique la direction des Affaires maritimes.
La possibilité sera offerte aux génies logiciels de proposer aux professionnels de la mer des applications innovantes. Une visite du littoral et des installations portuaires mettra fin à ces JPO. Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message