Newsletter

Journée Internationale de la Douane 2020 au Togo : Les défis environnementaux, socio-économiques et sanitaires au cœur de la célébration

Journée Internationale de la Douane 2020 au Togo : Les défis environnementaux, socio-économiques et sanitaires au cœur de la célébration
Publié le : 30/01/2020 commentaire(s) (0)

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Douane (JID 2020) observée chaque 26 janvier, L’Office Togolais des Recettes (OTR) a organisé en différé une rencontre d’échanges et de réflexion avec les autres institutions impliquées dans le recouvrement des recettes douanières, le lundi 27 janvier dernier à Lomé. L’ouverture de cet événement placé sous le thème : « La durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité » a été présidée par le Directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances, Kossi Tofio entouré du commissaire général de l’OTR, Kokou Tchodié et le commissaire des douanes et des droits indirects, Atta-kakra Essien. A l’occasion, des acteurs de la douane qui se sont démarqués par leur sens de responsabilité ont été honorés.            

La célébration de la journée internationale de la douane est instaurée pour permettre aux acteurs douaniers de réfléchir sur les défis liés non seulement au fonctionnement des services des douanes mais aussi sur ceux liés à l’évolution économique des Etats. Selon Atta-kakra Kwawo Essien commissaire des douanes et droit indirect.
           

« C’est une journée qui est dédiée à la douane dans le monde. Tous les membres de l’Organisation Mondiale des Douanes observent au cours de cette journée des réflexions sur le thème de l’année.
           

Les douanes constituent un maillon essentiel dans la chaîne de l’économie de chaque pays. Elle participe au budget national d’où son importance. Il faut donc avoir un temps de réflexion sur les défis à relever comme la fraude douanière sous toutes ses formes qui est un énorme souci pour la douane. Des réformes doivent s’actualiser en interne chaque jour et suivre les dispositions internationales mises en place par l’OMD pour remonter ce défi ». Cette année, l’OMD invite les administrations douanières à redynamiser leurs efforts pour relever les défis environnementaux, socio-économiques et sanitaires afin de garantir un avenir fondé sur la durabilité, la sécurité et l’inclusion.

C’est en ce sens que, dans son message d’ouverture, M.  Kossi Tofio, le représentant du ministre de l’économie a exhorté les participants, a décortiqué avec diligence et sérieux « les préoccupations de l’Organisation Mondiale des Douanes en rapport avec la vie économique de nos Etats et le mieux-être des opérateurs économiques et la protection de nos populations ».  Car dit-il, les besoins de financement des Etats sont de plus en plus importants pour assurer les projets de développement. « La mobilisation optimale de recettes douanières constitue de ce fait, un moyen pérenne pour réaliser durablement les dépenses nécessaires inscrites dans les plans nationaux de développement et les stratégies de réduction de la pauvreté qui visent l’émergence économique », a indiqué Atta-kakra  Kwawo Essien. 

A en croire ce dernier, le gouvernement togolais, pour sa part et sous l’impulsion du Chef de l’Etat, s’attèle déjà à relever les défis pour préserver durablement la paix sociale et la cohésion nationale.  Il a enfin appelé l’office togolais des recettes à plus  d’engagement pour rééditer ces exploits et donner au gouvernement les moyens d’exécuter la loi de finances 2020. Notons que pour cette édition, des acteurs de la douane qui se sont démarqués par leur sens de responsabilité ont reçu des distinctions honorifiques.
 

Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message