Newsletter

Electrification rurale : Le programme CIZO apporte déjà de l’électricité à plus de 23000 foyers

Electrification rurale : Le programme  CIZO apporte déjà de l’électricité à plus de 23000 foyers
Publié le : 18/10/2019 commentaire(s) (0)

Lancée officiellement en décembre 2017  par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, le projet d’électrification rurale CIZO affiche après dix-huit mois, des résultats louables. Ce programme piloté par le gouvernement vise à apporter de l’électricité à 2 millions de togolais sur une période de 5 ans, à travers les installations de 300 000 systèmes solaires sur tout le territoire. Pour  la mise en œuvre  de ce programme, les opérateurs BBOXX et SOLEVA ont été retenus par le gouvernement.            

Selon les opérateurs techniques, plus de 23.000 foyers issus d’une centaine de villages ont bénéficié des kits solaires à la fin du mois de juillet 2019. Tout comme  le projet CIZO, d’autres initiatives œuvrent pour le même objectif d’amélioration du taux d’électrification rurale, avec notamment l’appui de plusieurs acteurs, notamment le Conseil de l’Entente, ou encore la BOAD, qui devrait appuyer l’électrification de 317 localités, grâce à des dispositifs Off-grid. Le pays s’est en effet fixé pour objectif de faire passer le taux d’électrification rurale, actuellement de 8 %, à 100 % en 2030. Cet ambitieux projet du gouvernement togolais ambitionne porter le taux  d’électrification, qui est actuellement de 7% à 40% d’ici 2020. Il va permettre aux Togolais de s’offrir un panneau solaire à moindre coût.
           

Le volet opérationnel du projet présidentiel sera conjointement porté par les ministères des Mines et de l’Energie et celui des Postes et de l’Economie numérique. Il sera essentiellement financé par des capitaux privés à hauteur de 65 milliards de FCFA sur 5 ans. «CIZO» repose sur deux piliers phares: la mise en œuvre d’une plateforme informatique nationale destinée à agréger les fonctionnalités de paiement instantané (Desco, Mno) et la collecte de données sur les besoins énergétiques de la population, leurs habitudes de consommation et leur solvabilité et le renforcement de capacités pour assurer les services de vente, l’installation et la maintenance des kits solaires dans les zones rurales. Cinq académies régionales solaires pilotées par l’entreprise togolaise Kya-Energy ont également été créées pour la formation de 2500 techniciens L’objectif final du gouvernement est de parvenir à un accès universel à l’électricité d’ici 2030. 
 

Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message