Newsletter

De belles perspectives pour le secteur culturel togolais : Le ministre Kossivi Egbétonyo a échangé avec les artistes sur leur devenir

De belles perspectives pour le secteur culturel togolais : Le ministre Kossivi Egbétonyo a échangé avec les artistes sur leur devenir
Publié le : 24/05/2019 commentaire(s) (0)

Mardi le 21 mai reste une date mémorable pour l’association des artistes de la chanson et promoteurs culturels togolais. Et pour cause, ce mardi 21 mai 2019 marque un nouveau tournant dans les relations entre l’autorité en charge de la culture et le monde culturel togolais. Les deux entités ont pris langue mardi dernier à la salle de réunion du ministère de l’Environnement. Au menu des discussions, quatre thématiques à savoir : l’amélioration des conditions de vie et de travail des artistes, les nouvelles orientations du fonds d’aide à la culture, le diagnostic des maux dont souffrent les artistes, et la contribution des artistes au plan national de développement.

Première d’une série de concertations périodiques qui vont se dérouler aussi bien à Lomé qu’à l’intérieur du pays, la rencontre entre le ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs et une trentaine de responsables d’associations des artistes de la chanson et des promoteurs culturels, marque le début d’une nouvelle aventure afin de voir les artistes togolais s’affirmer davantage au plan national et voire international.

« Dans l’optique d’avoir un ancrage culturel pour promouvoir le développement économique et social du Togo, le gouvernement envisage la réalisation d’une étude sur l’économie et les bienfaits de la culture. Il voudrait voir des entreprises culturelles devenir plus compétitives, créatrices de richesses et d’emplois décents »,
a déclaré le ministre Kossivi Egbétonyo aux artistes.

Tout en relevant qu’au « cours de ces dernières années, des efforts ont été consentis pour mieux intégrer le secteur culturel et artistique aux stratégies de développement, notamment, l’adoption d’un document de politique culturelle en 2011, l’inventaire général du patrimoine culturel matériel et immatériel, l’opérationnalisation du Fonds d’aide à la culture et l’adoption du statut de l’artiste », le ministre Egbétonyo a invité les artistes et promoteurs culturels à relever ensemble les nombreux défis qui se présentent à eux afin « de faire de l’art et de la culture, un véritable socle du développement ».


Le ministre a saisi l’occasion pour « lancer un vibrant appel au don de soi à fond, de manière à faire de la Terre de nos aïeux, un pays culturel rayonnant au firmament des nations ».


Notons que les artistes ont, à cette occasion, dressé un chapelet de doléances relatives
, notamment à la construction de Maisons de la culture et salles de spectacles dans les différents quartiers et villes du pays et l’augmentation de la subvention du gouvernement au fonds d’aide à la culture.   

JPB

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message