Newsletter

Couverture médiatique des élections locales prochaines : La CENI renforce les capacités des journalistes

Couverture médiatique des élections locales prochaines : La CENI renforce les capacités des journalistes
Publié le : 07/06/2019 commentaire(s) (0)

La Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI), a organisé, en collaboration avec la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) le samedi 1erjun 2019 à la SAZOF à Lomé, un atelier de renforcement des capacités des professionnels des medias dans le cadre des prochaines élections locales. L’objectif visé est de permettre aux médias d’apporter à la population  à la base les informations quantitatives et surtout qualitatives en ce qui concerne la décentralisation, le développement à la base et les élections locales.

Les travaux  ont essentiellement porté sur deux thèmes : « la décentralisation et le développement local : enjeux et défis pour les medias », «  rôle et responsabilité des medias au cours du processus électoral en cours au Togo ».

Abordant le thème « la décentralisation et le développement local : enjeux et défis », le 1
er Rapporteur de la CENI et expert en décentralisation, M. Ouro-Bossi TCHACONDOH, s’est appesanti sur la signification et la portée de certains concepts clés indispensables pour la connaissance et la maitrise de ce que sont la décentralisation et le développement local tels que : bonne gouvernance, démocratie représentative et démocratie participative, le Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP), le principe de la liberté de l’administration, le principe de subsidiarité, le principe d’équivalence et le principe de participation entre autres.

Il a demandé aux journalistes à la fin de son développement  d’œuvrer pour que ces informations puissent parvenir fidèlement à la population à la base afin qu’elle soit éclairée pour mieux penser la politique de développement local. « Il n’existe pas de modèle de décentralisation qui pourrait être appliqué partout, par simple transposition. Les pays qui s’engagent dans la voie de la décentralisation ont une histoire, une culture, des institutions et des pratiques qui leur sont propres », a martelé M. TCHAKONDOH,  expert en décentralisation.

Développant le deuxième thème : « rôle et responsabilité des medias au cours du processus électoral en cours au Togo », M. Kasséré Pierre SABI, membre de la HAAC, a pour sa part rappelé que le rôle et  la responsabilité des journalistes pour un processus apaisé doivent être appréhendés avant, pendant, et après le scrutin. C’est dans cette optique qu’il a invité les derniers à plus d’exactitude, d’équilibre, d’objectivité, à la distinction entre les faits et les commentaires dans les informations qu’ils publient à travers leurs medias.

Selon M. Kasséré Pierre SABI, en prenant son micro ou sa plume, le professionnel de la presse doit être guidé  par le bon sens, il doit être soucieux de la paix et de la concorde dans son pays, il doit faire jouer sa fibre patriotique. Pour ce faire, il doit mesurer les effets ou l’impact que peuvent produire sa parole ou ses écrits. Cela suppose qu’il traite avec pondération et rigueur professionnelle tous les sujets susceptibles de nourrir des tensions au sein de la communauté. Cela implique aussi qu’il utilise les formes de langage les plus neutres, les plus sobres possibles et dépourvues de toute ambiguïté.

En  clair, le 6
e  sens du journaliste est fortement interpellé. Pour le conférencier, c’est à ce prix que le journaliste aura joué avec succès sa partition pour des élections apaisées. Le Vice-président de la CENI, M. Homawo Claude dans un discours d’ouverture des travaux, a d’abord félicité les journalistes pour le rôle d’éducation et d’information indéniable qu’ils jouent pour la réussite de la mission que l’Etat a confiée à la CENI, celle d’organiser les élections locales. Il a ensuite exhorté les medias à ne diffuser que des informations justes prises à la source, c’est-à-dire à la CENI et non dans la rue.


Daniel A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message