Newsletter

Concrétisation du projet «1 milliard d’arbres d’ici 2030" : Le Togo à l’école du Gabon

Concrétisation du projet «1 milliard d’arbres d’ici 2030
Publié le : 09/07/2021 commentaire(s) (0)

Un mois après le lancement de son projet « 1 milliard d’arbres d’ici 2030", le gouvernement togolais se met à l’école de l’un des plus grands  pays forestier africains. Cette initiative de l’État togolais vise à renforcer les compétences du Togo en matière du reboisement, de la protection du couvert général, de la transformation et la vente du bois. C’est cette ambition sans nul doute qui a envoyé en mission depuis le 30 juin 2021 sur la terre gabonaise, une équipe technique du ministère de l’environnement et des ressources forestières, conduite par le ministre de tutelle  Foli-Bazi Katari afin de partager les expériences en matière de foresterie avec  ce pays frère hautement forestier.            

Le séjour a permis au ministre togolais et son équipe de toucher du doigt les réalités du terrain par la visite des forêts, de quelques usines de transformation du bois et apprécier le  savoir-faire dans la fabrication des meubles et autres.
           

Pour sceller le partenariat dans la filière du bois entre le Togo et Gabon,   un mémorandum d’accord sur une période de cinq ans a été signé entre  l’officiel togolais Foli-Bazi Katari et  son homologue gabonais, Lee White, ministre des Forêts, de la Mer et de l’Environnement.
           

Les clauses de ce mémorandum ont pour objectifs de faciliter l’établissement de partenariats entre les opérateurs économiques de la filière bois des deux pays, et permettre surtout au Togo, d’importer facilement du bois transformé au Gabon. Ce qui devrait avoir pour corollaire, la réduction du déficit commercial de Libreville envers Lomé.
           

« Le mémorandum crée par ailleurs, un canal de coopération des produits ligneux entre la Plateforme Industrielle d’Adétikopé et la Zone économique spéciale de Nkok (dont la PIA s’est inspirée), informe-t-on.
            Ce voyage du ministre FOLI-BAZI Katari  au Gabon témoigne de l’engagement sans faille des hautes autorités du Togo d’emboiter le pas au pays d’Ali Bongo  qui, grâce à ses décisions politiques,  a réussi à maintenir son taux de couverture forestière et de déforestation respectivement à 88 % et 0,01% et à transformer 21 % du territoire en aires protégées terrestres.            

Alors que le Togo s’évertue à atteindre le niveau du Gabon, le président Ali Bongo  et son gouvernement ne comptent pas rester là, il projette également de créer des plantations forestières qui, à terme, produiront 4 à 5 fois plus de volume de bois. Le pays envisage aussi de multiplier l’économie du bois par 10 et créer 50 000 emplois supplémentaires dans le secteur forestier.
           

Fin septembre 2020, la production des bois ouvrés s’est située à 870 410 m3 et la production des unités industrielles de contreplaqué a progressé de près de 27%, pour se situer à 37 358 m3 au cours de la même période.
           

Le Gabon compte renforcer la production de bois et devenir le champion du monde du bois tropical transformé d’ici 2023. Vivement que la politique forestière mise en place au Gabon et les techniques touchées du doigt par les émissaires du Togo déclenchent le déclic du changement des paradigmes dans notre pays en matière de reboisement.
 

Essobiou A.

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message