Newsletter

1er forum Togo-UE : Un partenariat gagnant-gagnant / Le Togo sur les rails du développement

1er forum Togo-UE : Un partenariat gagnant-gagnant / Le Togo sur les rails du développement
Publié le : 27/06/2019 commentaire(s) (0)

Le  premier forum économique Togo-Union Européenne des 13 et 14 juin 2019 constitue à n’en plus douter, un tournant décisif dans la politique de développement du gouvernement togolais. Au total 141 projets bancables ont été retenus pour 852 milliards de F.CFA (1,3 milliard d’euros), pendant les deux jours de travaux tenus à Lomé.

Les deux jours d’intenses travaux, ont porté sur le Plan National de Développement (PND/2018/2022) et ont regroupé 1.200 personnes dont des investisseurs européens ayant planché sur ce projet ambitieux porté par le gouvernement togolais. Entre autres, Jyrki Katainen (vice-président de la Commission en charge de l’Emploi, de la Croissance, l’Investissement et la Compétitivité), ainsi que plusieurs hommes d’affaires africains dont Aliko Dangote (PDG du Groupe Dangote).

Il a été marqué par l’engagement de l’Union européenne à accompagner les investisseurs par la stimulation des investissements et le commerce pour une croissance mais aussi la création des emplois durables, le lancement de la Chambre de Commerce européenne au Togo et la signature d’un mémorandum d’accord entre la Chambre de Commerce et d’industrie du Togo et la Chambre de Commerce et d’industrie de l’Union européenne.            

Selon la présidente du comité d’organisation du forum, ministre conseiller à la Présidence de la République, Sandra Ablamba Johnson, « Ce forum ne doit pas être un forum pour un forum. Ce n’est rien d’autre qu’une victoire d’étape. Le soutien de l’Etat à la chambre du commerce du Togo est indispensable afin que les 141 projets bancables qui ont été retenus et soumis aux investisseurs, aient un bon suivi pour concrétiser les partenariats ».
Une consultation avec la partie européenne est prévue « très bientôt » pour plancher sur les premières conclusions de ce forum avec pour objectif de déboucher sur un plan d’accompagnement sur la période 2021-2025.            
Pour le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, Germain Meba à qui l’importance de la rencontre n’échappe pas,« Ce forum témoigne l’engagement du Chef de l’Etat à accompagner le secteur privé à émerger ». Il estime que l’implication du secteur privé dans le processus de développement économique est une motivation pour aller de l’avant, vu que c’est un changement de paradigme pour permettre la création d’emplois dans le pays.

La vision de Faure Gnassingbé, selon son homologue de la Tunisie et président de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones, Mounir Mouakhar, « est très claire avec des enjeux du 21
ème siècle avec l’implication du secteur privé, l’implication des jeunes et de la femme ».


Au regard, des premières retombées de ce forum au demeurant, très encourageantes et de la mobilisation des investisseurs et autres opérateurs économiques européens autour des idées phares du plan national de développement, aucun doute n’est permis, le  développement des partenariats public- privé privilégiés et des relations d’affaires entre le secteur privé togolais et des investisseurs européens, est en bonne voie.
 

Ricardo

Commentaire(s) (0)

Envoyez un commentaire
noms email message